NISSAN ARIYA - le starship de NISSAN


NISSAN présente ce jour son vaisseau amiral de la flotte électrique, le ARIYA.

Symbole du renouveau annoncé chez Nissan, un nouveau logo allumé par 20 leds pour symboliser le changement après 20 années d'un logo inchangé.

Le ARIYA devient le fer de lance d'une gamme électrique composé d'une familiale abordable, Leaf, un utilitaire e-nV200 et un SUV familial.

 

Il est clair qu'avec l'ARIYA, Nissan entre dans la cour des grands.

Félicitons nous que les remarques que nous avions faites à Nissan le 1er mars 2019, à l'occasion du Nissan's empathy meeting, ont bien été intégrées par l'équipe de Ponz PANDIKUTHIRA, directeur du planning produit chez Nissan West Europe (NWE).

Et qu'en nous accordant ce jour une table ronde

sur Zoom avec Grégory NEVE, directeur EV et Thomas CHRÉTIEN responsable de l'Ariya chez NWE, Nissan nous prouve encore qu'il est à l'écoute des demandes de ses clients.

Pour en venir au fait, si l'esthétique extérieure et intérieure de l'Ariya n'étaient presque plus une surprise, je suis tombé sur le c...en lisant la fiche technique.

 

J'ai été un peu déçu de la découvrir en "or" car le bleu du concept me plaisait davantage. Mais peu importe, les goûts et les couleurs...

Côté esthétique, je préfère l'arrière fuyant plutôt que l'avant, un peu trop massif. Mais là aussi, tous les goûts sont dans la nature.

Par contre, les feux à leds très fins, le logo illuminé, cela apporte une forte identité visuelle!

 

Quant à l’intérieur, il est à la fois moderne avec un large panneau d'écrans, sans aller jusqu'à toute la largeur de l'auto comme dans une Honda-e, et classique à la fois avec des compteurs en lieu et place des compteurs classiques, contrairement à une Tesla Model 3.

Les sièges ont l'air particulièrement confortables, et l'accoudoir central coulissant n'est pas une innovation en soit, mais une attention particulière aux remarques que nous avions formulées sur la LEAF. A l'instar de Mercedes, le "Hey Nissan" ou "Hey Alexa" commandera vocalement certaines fonctions .

 

En ce qui concerne le port de charge, là par contre, on a du nouveau: en DC, NISSAN a opté pour du CCS en Europe: 130kW maxi.

Les propriétaires de Ariya auront donc intérêt à trouver des bornes 150 ou 175kW chez Ionity, Total, Fastned ou autres, quand on en trouvera plus...

Les concessionnaires Nissan vont aussi devoir changer leurs bornes pour du bi-standard, CCS et ChaDeMo (n'oublions pas les Leaf et enV200). Fini les pleins chez Auchan et Ikéa...

 

- Sinon, à combien le chargement du ARIYA?

- Tu veux dire, le coffre? 468l pour la version 2WD et 415l pour celle qui a un moteur à l'arrière...

- Non, à combien on charge en AC? - Ah!!

A 7.4kW pour la version 63kWh et à 22kW pour la version 87kWh.

Avouez qu'en France, un chargeur embarqué de 22kW, ça fait bien le job dans tous les villages de France où sont implantées des bornes 22 qui jusque là ne faisaient l'affaire que des Renault Zoé!

 

Et oui, j'ai oublié de vous dire que ce gros bébé de 4,60m de long et 1.85m de large aura deux batteries et 5 versions possibles.

Les batteries de 65kWh (63 utiles) et 90kWh (87 utiles), pour la version 2 roues motrices, donnent respectivement 360 à 500km d'autonomie.

Une version 4 roues motrices avec les mêmes batteries dispose d'une autonomie moindre 340 à 460km.

Enfin une version Performances uniquement en e- 4orce (4WD) et en 90kWh est donnée pour 400km, 200km/h en pointe et 5.1s au 0 à 100km/h.

 

Autre nouvelle, et non des moindres, le Ariya pourra tracter jusque 1500kg selon les versions.

Attelage qui pourra être installé à posteriori.

Si des mises à jour seront possibles via la 4G, le système propilot 2.0 ne pourra migrer vers la conduite autonome appelée "hands off" chez Nissan, que via une intervention en concession quand la réglementation le permettra.

 

L'application Nissan Connect EV verra s'ajouter d'autres fonctions, comme ouvrir et fermer la voiture, notamment.

Enfin pour le prix et la disponibilité me direz-vous?

Il faudra attendre encore une bonne année au moins, sauf je l'espère, pour les membres du Leaf France Café...

par Sébastien GALL

fondateur du Leaf France Café

0 views0 comments